Gatagara, Rwanda

Fin octobre 1929, les premiers frères étaient partis pour le Ruanda-Urundi de l’époque. Sur l’ordre de l’Église et le gouvernement belge d’outre-mer, ils devraient aider à la construction d’une école pour l’éducation des fils des chefs de tribu à Astrida, plus tard Butare. En janvier 1932, le « Groupe scolaire » a été officiellement ouvert, et pendant des années, ce projet éducatif a été un joyau pour la Congrégation, car beaucoup de générations de dirigeants y sont passées. En 1949, un juvénat a été construit à Astrida et l’école normale de Zaza a été reprise en 1953. Cette école aussi a été développée ensuite vers un « Groupe scolaire ».

IMG_8561

À la demande des autorités religieuses et civiles, les frères ont fondé en 1968 l’hôpital psychiatrique « Caraes » à Ndera, qui a été officiellement ouvert en 1972. Avant, les gens avec des problèmes de santé mentale se trouvaient soit en prison soit errants dans les collines, complètement délaissés. Depuis Ndera, une policlinique psychiatrique a été ouverte à Butare en 1979. Enfin, en 1982, le « Home de la Vierge des Pauvres » à Gatagara a été repris à la suite du décès du fondateur, le prêtre belge Fraipont. Ce centre pour les personnes avec un handicap physique et les aveugles offre des programmes variés visant à la réinsertion.

Twizere, Rwanda

Le génocide en 1994 avait entraîné une situation totalement nouvelle, dans laquelle la Congrégation avait légué les écoles au diocèse et n’allait se consacrer exclusivement qu’aux soins des personnes ayant des problèmes de santé mentale et des personnes avec un handicap. En ce jour, Ndera, Gatagara, Rwamagana et Butare sont les lieux d’implantation de la Congrégation, avec plusieurs centres satellites dans la capitale, Kigali. À Ndera, il y a également la maison de formation internationale « Twizere », où les novices africains suivent leur seconde année du noviciat.

Contact: 

Fr. Déogratias Rwabudandi Masasi

Frères de la Charité
B.P. 423 – Kigali
RWANDA

Tél.: +250-788 30 78 84
deorwamasasi@gmail.com